Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 18 août 2017

Bienvenu...

… au club très ouvert des dictateurs. Paul Kagamé, président du Rwanda, vient d’être réélu, sans surprise, avec 98 % des voix!! La Commission électorale estime que 97 % des 6,9 millions d’électeurs inscrits ont voté. Voilà une majorité vachement confortable ! Kagamé peut être classé ″9″ sur l’échelle de Kim. Les deux candidats opposés au chef de l’Etat auraient obtenu moins de 1 % des voix chacun. Que voilà une élection encourageante pour la démocratie africaine ! Résultat parlant s’il en est et qui devrait servir de modèle au corps électoral français. Pour être sûr d’un résultat, autant le tricoter soi-même, simple et de bon goût ! Si le président rwandais arrive à mobiliser 97% de son corps électoral, pourquoi  notre Macron national (qui-fait-marcher-les-paralytiques), n’arrive péniblement qu’à mobiliser 70% des Français ? Et encore aidé de la blondasse... Des leçons à prendre chez ce Kagamé-là ! Le premier symptôme d’une dictature est bien le  ″résultat″ des élections, le second est le musellement de la presse, le troisième la remise en questions des libertés individuelles et dernier stade, la torture et le meurtre des opposants. Mais nous pouvons dormir sur nos deux oreilles tout va bien chez Trump, il maîtrise parfaitement son petit monde ! (non, j’rigole !). Au secours, les Lumières s’éteignent ! Ah les cons !

vendredi 11 août 2017

KIM

Alors lui, il faudrait le déposer, sous cloche, au pavillon de Breteuil à Sèvres, celui des poids et mesures où il servirait d’étalon à la tyrannie. On pourrait dire : « Monsieur X est un dictateur de 5,5 sur l’échelle de Kim qui compte 10 divisions » ; le degré ″0″ étant le roi des Belges ou Doris Leuthard (présidente de la confédération Helvétique), par exemple.  Le seul moyen de faire rendre gorge à ce gros crétin, c’est de l’étrangler économiquement. Malheureusement en occasionnant des dégâts collatéraux sur sa population, qui elle ne mérite que notre pitié et notre commisération, alors que lui continuera à se goinfrer, comme un goret. Pour aller dans ce sens, le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) a adopté, samedi 5 août à l’unanimité, une résolution renforçant sensiblement les sanctions déjà imposées à la Corée du Nord, qui, si elle est respectée, devrait priver Pyongyang d’un milliard de dollars (850 millions d’euros) de recettes annuelles. La Chine et la Russie ont voté pour et c’est une première ! Si la Chine qui est son principal pourvoyeur d’armement et de denrées alimentaires, cesse ses livraisons, Kim sera bien obligé de négocier. Mais n’est-il pas trop tard ? Enfermé dans sa paranoïa, il est imperméable au monde extérieur et veut se servir de ses jouets nucléaires, persuadé que le monde occidental cherche à l’envahir. Après tout ne serait-il pas temps du côté occidental de lui appliquer la devise latine : « si vis pacem para bellum » (Si tu veux la paix, prépare la guerre) autrement que par des coups de menton de cet autre gros imbécile de Trump. Pour la Chine, la Corée du nord est un glacis de protection contre la Corée du sud et le Japon ; recette déjà appliquée par l’empire romain il y a plus de 2000 ans et plus tard par Staline, les deux stratégies obtenant les succès que l’on connait ! Ah les cons !  

vendredi 4 août 2017

Une autre dictature

Mercredi, nous avons consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut produire en une année. Ce « jour du dépassement de la Terre » intervient toujours plus tôt. Nous mangeons de plus en plus, nous consommons dans nos énormes 4x4 de plus de gazole dont les particules nous tuent, cependant nous continuons imperturbablement… Nous continuons à vouloir manger des tomates au mois de décembre, des ananas venant de l’autre côté de la terre. Un indien consomme 1/10e d’un étasunien et ce n’est pas ce gros con de Trump qui voudra changer les choses.   Son début de mandat est décidément unique en son genre : ce mardi, on apprend que le président américain aurait dicté lui-même le récit hasardeux de la rencontre entre son fils et une avocate Russe en pleine campagne présidentielle, au risque de se placer au cœur du scandale. Comment est-il possible que des gens intelligents, capables d’envoyer un homme sur la Lune avec les moyens des années 60, puissent élire un pareil tocard ? Finalement il représente une autre forme de dictature celle du dollar ! Quelle alternative ? Ce n’est pas Poutine avec un pays aux multiples difficultés financières qui pourra lui tenir tête, ni la vieille Europe empêtrée dans ses contradictions. Il va falloir subir le peroxydé encore 3 ans 1/2. Ah le con !