Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 6 octobre 2017

Encore lui ?

Donald Trump a mis en cause, par une série de tweets publiés samedi 30 septembre, les autorités locales de Porto Rico, et en particulier la maire de la capitale, San Juan, d’être responsables du manque de coordination et de l’inefficacité des secours, neuf jours après le passage de l’ouragan Maria. Ben voyons ! « C’est pas moi, c’est elle ! ». Le gros crétin n’a toujours pas compris que la vraie cause de tous ces ouragans est ailleurs. Ce n’est pas les conséquences qu’il faut combattre, mais les causes. Le réchauffement climatique en est un des facteurs. Alors que manifestement c’est de la responsabilité de l’administration fédérale d’aider Porto-Rico, Donald s’en prend à la paresse des Porto-ricains qui tardent à reconstruire. Reconstruire, mais avec quoi ? Décidément le gros imbécile, seulement capable de virer des collaborateurs, est incapable de comprendre, même son propre pays ! Alors que ce ″bas-du-front″ appréhende quelque-chose à la géopolitique, c’est beaucoup lui demander ! Ses réactions à la tuerie de Las Végas en disent long ! Ce qui est inquiétant c’est que la paix du monde repose sur deux dégénérés : Trump et Kim, ça me fait froid dans le dos ! Après tout, qu’avons-nous à perdre si ce n’est la vie ? Ah les cons !  

3 commentaires:

  1. Comme dirait Hollande :"Ce n'est pas grave"....

    RépondreSupprimer
  2. Il m'arrive encore parfois d'avoir de petites éréctions matinales… ooopss ! je voulais dire "réflexions" :
    - Il n'y a pas plus de réchauffement climatique que de président aux États-Unis !
    - Trump et Kim, les nouveaux Laurel et Hardy ?

    RépondreSupprimer
  3. on a le président que l'on mérite. Pauvre Amérique ....

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.